Le jumelage en musique

Match retour pour l’école de musique de Pouilly-en-Auxois qui partira pour trois jours à Lenningen, du jeudi 2 au samedi 4 juin, dans le cadre des échanges culturels entre les écoles de musique des deux villes. En effet, l’école de musique de Lenningen avait été reçue en mai 2010 pour un concert commun à la salle polyvalente de Pouilly en Auxois.

Emmené par Emmanuel Aubry, le directeur de l’école de musique pollienne, l’écho de la Voûte, la chorale de jeunes de l’école de musique ainsi que l’harmonie de Pouilly feront le voyage afin d’offrir un beau spectacle à nos amis allemands.

Les musiciens seront logés par les familles allemandes pendant ces trois jours. Une visite de Stuttgart est également prévue avant le concert.

Le comité de jumelage à la foire artisanale de Lenningen.

Notre comité de jumelage a été invité par nos amis de Lenningen à une exposition artisanale le 15/05/2011. Cette expérience fût réussie et des plus intéressantes.

Quatre membres polliens ont fait le voyage à Lenningen afin de présenter le jumelage aux côtés des « Amis du jumelage », notre pendant outre-Rhin.
Dans le cadre de cette manifestation, les entreprises de Lenningen ouvrent leurs portes tous les deux ans. C’est dans l’une d’entre-elles que le stand des « Amis du jumelage » avait été aménagé.

Nos amis allemands avaient préparé un espace de dessin pour les enfants afin de leur permettre d’imager ce que représentait pour eux la France : fromage, tour Eiffel et drapeau tricolore se sont largement imposés. Une exposition photos retraçant plus de 20 ans d’amitié a permis aux habitués du jumelage de se remémorer ces beaux moments mais aussi de faire connaitre cette belle amitié aux habitants de Lenningen.

Afin de faire découvrir la Bourgogne et le canton, nous avions amené avec nous des spécialités, des T-shirts et des brochures touristiques. Nous souhaitons remercier la mairie de Pouilly en Auxois, la communauté de communes, la maison de pays ainsi que l’office de tourisme, qui nous ont, une fois de plus, apporté leur soutien en nous fournissant notamment tous ces produits.

La dégustation de moutarde et la découverte du Kir furent très appréciées et nous permirent d’engager agréablement la discussion avec nombre d’habitants de Lenningen.
Nous espérons que certains d’entre-eux feront le voyage vers Pouilly en Auxois avec le comité de jumelage ou prendront simplement notre canton comme destination touristique pour de futures vacances.

Nous avons grâce à nos amis allemands écrit une page de plus sur le registre de notre amitié franco-allemande.

Une expérience à renouveler dans 2 ans…

Recette : Poulet Gaston Gérard

Voici une recette typiquement bourguignonne, à réaliser sans risques d’échec culinaire. Elle mérite d’être découverte , valorisée et testée avec nos amis allemands gastronomes qui ne la connaîtraient pas encore. Recette née d’une anecdote suite à une confusion d’ingrédients (poivre et paprika) survenue dans la cuisine de « Madame Gaston Gérard » qui s’affairait pour recevoir un célèbre gastronome.

Nos amis du Comité de Jumelage d’Arnay-le-Duc ne se sont pas trompés sur la valorisation légitime de cette recette. Ce sera chose faite à Arnay-le-Duc, Canton voisin du nôtre, le 30 avril 2011, lors des festivités de leur tout prochain anniversaire du jumelage avec la ville de Wörrstadt . Notre Comité leur souhaite une pleine réussite de cette fête amicale dont nous reparlerons prochainement.

La Présidente du Comité de Jumelage de Pouilly.

INGREDIENTS

  • Un poulet découpé en morceaux.
  • Du beurre, de l’huile, du sel, du poivre, du paprika.
  • 200G de gruyère de Comté râpé très gros.
  • 2 verres de vin blanc sec ( type aligoté)
  • Une cuillère à soupe de moutarde de Dijon.
  • Un bol de crème très épaisse.
  • Un peu de chapelure.

PROCEDE

  • Faire dorer les morceaux de poulet dans un mélange huile et beurre. Ajouter sel et poivre puis une demi-cuillère à café de paprika . Laisser cuire doucement dans une cocotte en fonte (ou une sauteuse).
  • Lorsque les morceaux de poulet sont cuits, les retirer dans un plat allant au four (type plat à gratin).Ajouter dans le liquide de cuisson dans la cocotte 150 à 200g de Comté et laisser fondre. Ensuite, ajouter un verre et demi à deux verres de vin blanc, une cuillère à soupe de moutarde et un bol de crème. Faire chauffer le tout jusqu’à ébullition.
  • Verser ce liquide sur les morceaux de poulet dans le plat à gratin. Saupoudrer de chapelure et d’un peu de gruyère râpé réservé au moment de faire la sauce.
  • Faire gratiner LEGEREMENT puis servir

De loup en loups avec le Comité de Jumelage

On sait que depuis plusieurs années, les loups sont de retour en France et il était prévu qu’ils reviennent prochainement en Bourgogne. Donc, le Comité les a déjà remis à la mode depuis décembre dernier car notre association s’intéresse à l’évolution des temps. Eh! bien! , de source sûre, on vient d’apprendre que les loups regagnent effectivement notre région.

Lors du W-E de découvertes et animations, les 19 et 20 novembre 2011, Espace Jean-Claude Patriarche, un spécialiste et montreur de loups s’est annoncé pour nous révéler où il est possible de repérer le Tout Premier Loup de retour en Bourgogne .

Si d’aventure vous apercevez l’animal d’ici là, pas de panique, il est inoffensif: en général, il vous suit le soir, sans vous attaquer et vous le semez facilement. Par ailleurs, si vous possédez un instrument de musique sur vous, jouez-en. Quelle chance! Il est mélomane et , envoûté, il fera très vite un demi-tour illuminé pour regagner gentiment son antre lointaine (info. reçue de Pouillypoisson et transmise le 1er avril par la Présidente dès son retour de la poissonnerie ).

Poisson d’avril


Un poisson d’avril est une plaisanterie, voire un canular, que l’on fait le 1er avril à ses connaissances ou à ses amis. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet.

En France, il consiste pour les enfants à accrocher un poisson de papier dans le dos de personnes dont on veut se gausser. « Poisson d’avril ! » est aussi l’exclamation que l’on pousse une fois qu’une des plaisanteries est découverte, ou pour avertir la victime du canular que l’histoire qu’on vient de lui raconter est fausse.

Cette tradition trouverait son origine en France, en 1564. La légende veut que jusqu’alors, l’année aurait commencé au 1er avril (en fait le 25 mars correspondant au style de l’Annonciation avec la tradition de s’échanger des cadeaux, le poisson d’avril commémorant cet usage), mais le roi de France Charles IX décida, par l’Édit de Roussillon, que l’année débuterait désormais le 1er janvier, marque du rallongement des journées, au lieu de fin mars, arrivée du printemps. Mais en fait, l’année civile n’a jamais débuté un 1er avril.

Si l’origine exacte de l’utilisation des poissons reste obscure (peut-être l’ichthus chrétien), la légende veut que plusieurs de ses sujets se rebiffassent à l’idée qu’on leur chamboulât le calendrier, et ils continuèrent à célébrer les environs du 1er avril. Pour se payer gentiment leur tête, des congénères profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours pendables. Les cadeaux que l’on s’offrait en avril étaient le plus souvent alimentaires. Cette date étant à la fin du carême, période durant laquelle la consommation de viande est interdite chez les Chrétiens, le poisson était le présent le plus fréquent. Lorsque les blagues se développèrent, l’un des pièges les plus courants était l’offrande de faux poissons. Ainsi naquit le fameux poisson d’avril, le jour des fous, le jour de ceux qui n’acceptent pas la réalité ou la voient autrement.

En Allemagne, on dit « April April » ou « Aprilscherz » au moment de faire sa blague ou juste après pour faire comprendre que c’est juste une blague de 1er avril. Mais point de poisson ce jour là!
Les blagues du 1er avril existent en Allemagne depuis 1631, mais leur origine serait plus lointaine. Penchés sur le certificat de naissance du poisson d’avril, les experts ne dénombrent pas moins de 800 hypothèses.

Source: Wikipedia