(Français) A l’image de notre amitié franco-allemande, le SEDUM STECTABILE, une plante vivace.

Leider ist der Eintrag nur auf Französisch verfügbar. Der Inhalt wird unten in einer verfügbaren Sprache angezeigt. Klicken Sie auf den Link, um die aktuelle Sprache zu ändern.

C’est une plante très résistante dans nos sols bourgui-souabes! Nous avions déjà récompensé quelques ambassadeurs du sedum fin 2008 à Pouilly en jouant à repérer les Sedums Spectabile, visibles dans le fleurissement  des habitations de Pouilly. Ceux qui l’ont alors découvert nous en parlent encore en ce printemps 2014, demandant parfois des conseils pour l’utilisation des Sedums.

 

Ici, nous ne vous parlerons pas du sedum spécifique et assez ras qui sert à couvrir les toits végétalisés, un procédé d’actualité! La variété Spectabile (aux feuilles moins crantées que celles du Sedum Telephium) avait été baptisée « Plante du Jumelage » en juin 2007, suite à l’intérêt que lui avait manifesté Lore Gottwald appartenant à un groupe de marcheurs de Lenningen accueilli à Pouilly. Depuis, cette plante symbolise souvent notre jumelage lors de nos rencontres et avec nos échanges de specimens en pots.

 
Comme nous, cultivez- la d’abord en pot pour la tester puis divisez vos touffes pour les offrir ou les implanter en bordure, en pleine terre, et  (par exemple) en avant d’un parterre d’hémérocalles! Ensuite consommez ces deux plantes dès le mois de mai-juin! Faites profiter vos amis des recettes proposées à la fin du présent document.
 

11052014-Sedum-1Sedum Spectabile

 
Nous avons testé sedum et hemerocalles, conjointement, pour leur disponibilité à partir de mai (sedum) et juin (hémérocalles). Tous les Sédums se mangent, sauf le Sedum âcre. Les feuilles du Sedum spectabile ont un goût de cosse de petits pois et peuvent former l’ossature de toute salade, si vous en avez beaucoup. Mais les feuilles de sedum  peuvent bénéficier de leur propre recette ! On évitera de poursuivre leur consommation lorsque la fleur de sedum pointera, rendant les feuilles et les tiges trop fermes à partir de juillet.

 
Les sédums, résistant à la sécheresse, forment de grosses touffes au jardin… et il faut les diviser. Donc  maintenant que vous les savez comestibles, au lieu de les jeter lors de leur division au printemps, vous en ferez salades ou gratins ! Feuilles et tiges, jeunes ou plus âgées sont charnues et juteuses. Avant la floraison (fin d’été) vous pourrez pendant plusieurs mois ajouter des feuilles et tiges de sédums à vos salades, soupes, pâtés verts et autres gratins de végétaux.
 

SALADE DE SEDUM, AU PRINTEMPS
  • Version 1 : par personne, prévoir une grosse poignée de feuilles et tiges de sédum, 50 g de Feta, 1 cuillérée à soupe de noisettes, huile de tournesol (ou de noisette), vinaigre de cidre, 1 cuillérée à soupe de feuilles de cerfeuil ou de ciboulette, poivre du moulin.
  • Version 2 : par personne, prévoir une grosse poignée de feuilles et tiges de sédum, 5 à 6 pensées, 50 g de feta, 1 cuillérée à soupe de cerneaux de noix, huile d’olive, vinaigre de cidre, 1 cuillérée à soupe de roquette finement coupée, poivre du moulin.

 

Préparation (c’est la même, dans les 2 cas)

  • Détachez les feuilles des tiges, lavez et essuyez.
  • Coupez les tiges en tronçons et vous pouvez les faire cuire comme des asperges pour garnir vos gratins.
  • Préparez votre vinaigrette, et mélangez avec les feuilles.

 
 

Vous pouvez remplacer la feta par des fragments de bûche de chèvre, et dans votre salade, ajouter des petits bouquets de chou-fleur cru qui se marie très bien avec le sédum.
 
Servir en entrée ou en accompagnement d’œufs mollets ou d’un filet de poisson en papillote aux herbes mais aussi en rehaussant la présentation avec des tomates séchées conservées dans l’huile d’olive.

 
Si vos feuilles de sedum sont de belle dimension, garnissez- les tout simplement de la préparation, rehaussée de fragments de tomates séchées afin les servir en apéritif en tant que canapés végétaux.
 
 

L’HEMEROCALLE, EGALEMENT UNE PLANTE VIVACE A diviser sans modération pour utiliser dans un espace voulu un peu sauvage

11052014-Sedum-2Hémérocalle

 

La fleur d’Hémérocalle est l’une des meilleures à manger.

Elle fait partie  de la cuisine japonaise.

Choisir des variétés non parfumées.

Récoltez vos fleurs le matin de leur préparation, à partir de mai-juin.

 

Recette La fleur sera farcie d’un mélange de concombre  découpé très finement, de saumon fumé coupé en petite lanières ou en cubes, de feuilles d’estragon ciselé, d’un peu  de tarama et ou de crème fraîche associées… ne pas oublier de poivrer.

Autre version : les boutons, juste sautés 1 min, peuvent être servis en légumes d’accompagnement.